Les portes ouvertes 2020 auront lieu le 18 janvier de 10h à 16h pour le collège et le 25 janvier de 10h à 16h pour les lycées (général et technologique, professionnel et rural).

Rencontre avec Stan Rougier le 28 novembre

Image (Rencontre avec Stan Rougier le 28 novembre)

Le jeudi 28 novembre 2019 de 10h10 à 12h les élèves de TL, TES1, TGA, TARCU de 14h à 16h les élèves de TES2, TSTMG, TS1, TS2 de l'institution St Joseph rencontreront au centre paroissial : Stan ROUGIER

Éducateur puis aumônier de jeunes durant près de soixante-dix ans, Stan Rougier continue à aller de groupe en groupe, d’école en école, dialoguer avec les nouveaux venus sur la planète.

Il vient répondre à vos questions :

« La vie a-t-elle un sens ? »

« Y a-t-il des conseils venus des sagesses ou des religions qui pourraient nous épargner de graves ennuis ? »

«Vous aurez aussi, sans doute, des questions qui peuvent me surprendre. »


Télécharger la plaquette de présentation

Né en 1930 dans le sud-ouest de la France, Stan Rougier sera tout d'abord éducateur dans un centre de délinquants puis infirmier en Afrique noire. Ordonné prêtre en 1960, passionné par les jeunes, il a été aumônier de lycée et de faculté. Chroniqueur (La Croix, Panorama...), prédicateur à France Culture et au "Jour du Seigneur", écrivain, il sillonne le monde entier en donnant des retraites et des conférences au rayonnement sans cesse grandissant.

Stan Rougier nous aide à découvrir ce Dieu de tendresse qui le fait vivre, si éloigné du Dieu vengeur, des caricatures de Dieu qui découragent de croire. Les années ont passé mais le père Stan Rougier a toujours le feu de la foi, le souci de transmettre et l'oeil qui frise, héritage de ses parents originaires du sud de la France dit-il. Avec un coeur de 20 ans et une carcasse de 86 ans, il revisite sereinement ces longues et riches années de sacerdoce, d'évangélisation des jeunes, de rédaction de livres et de conférences à travers le monde entier.

Et à ceux qui doutent encore de ce Dieu qui laisserait faire guerre et injustices, il répond: ce Dieu d'amour attend que nous nous remontions les manches !!!

Il se rend dans une centaine de pays pour des reportages et des conférences. Ecrit un reportage sur le Chili en 1971. Ce reportage l’introduit au journal La Croix où il publiera, entre 1971 et 1977 une quinzaine de chroniques ( et plus tard plus de deux cents). Demandé par un éditeur pour un livre sur la jeunesse.

« L’avenir est à la tendresse » lui vaut d’être appelé pour des conférences de plus en plus nombreuses. Il fait partie durant quinze ans du bureau de l’A.E.C.E.F ( association d’écrivains croyant d'expression française). Il prêche pendant plus de vingt-cinq ans aux messes de France Culture et du Jour du Seigneur (France 2). Il a animé une centaine de retraites spirituelles. Il continue conférences, retraites et accompagnements de voyage. Il dit souvent « un prêtre ne s’use que si on ne s’en sert pas »

Karine Bouleau, la directrice et Jean-Paul Horhant, adjoint en pastorale