Conférence "Châteaubriant sous la Renaissance" par Christian Bouvet, historien, au Foyer Restaurant Place des Terrasses, jeudi 23 mai à 19h30

La lecture animée, un jeu d'enfant !

Image (La lecture animée, un jeu d'enfant !)

Les personnages de Baba Yaga se présentent à leur jeune public.

Chaque année, les élèves de terminale BAC PRO SAPAT du LEP Rural St Joseph » mettent en place un projet artistique. Cette année le projet d'un groupe s’est porté sur l’expression théâtrale.

Raconter une histoire à un enfant est un moment magique . Le moment peut être d'autant plus merveilleux quand cette histoire est animée. La lecture animée captive l'enfant tout en développant son imagination, l'enfant différencie l'imaginaire de la réalité . Le groupe a choisi de faire valoir ces objectifs auprès des enfants de 3 à 6 ans d'une école maternelle.

Un groupe de 15 élèves de la classe de terminale SAPAT (Services Aux Personnes et Aux Territoires) du lycée St Joseph a organisé une lecture animée, en partenariat avec l'école maternelle Sainte Anne de Rougé. Ce projet intitulé « Lecture animée sur l'histoire de Baba Yaga » a été l'occasion pour le groupe de prendre en charge de multiples tâches : prise de contact avec le partenaire, création du décor et des costumes , mise en place d'un fond musical. Des exercices pour développer les capacités vocales et corporelles ont été assurées au préalable par leur professeur d'éducation socioculturelle.

Le spectacle a eu lieu de 9h30 à 10h00, le vendredi 3 avril 2015. Les élèves avaient installé le décor et pris connaissance de la scène dès 8h00 ce vendredi. A la fin de la lecture animée, les enfants ont pu échanger avec les personnages et les trois lectrices sur l'histoire. Les enfants l'ont bien comprise  : « C'est l'histoire d'une petite fille qui sous l'autorité de sa méchante belle mère doit aller chercher du fil et du tissu pour se coudre une chemise chez sa cruelle tante : Baba Yaga. Là bas, elle croisera de méchants animaux qui finiront par l'aider du fait qu'elle soit bienveillante avec eux. La petite fille retrouvera son père et ne reverra plus jamais sa belle mère, chassée par son père. »

Les enfants ont suivi avec intérêt et aussi bien perçu la moralité de cette histoire : « C'est en étant gentil que la vie nous sourit ».

« Nous sommes contents de notre prestation, elle a provoqué rires et sourires. Rien n'est plus beau que le sourire d'un enfant ! » conclut Charline, le chat de BabaYaga.

Article écrit par Charline, pour les élèves de terminale BAC pro SAPAT