L’échange avec Radevormwald

D’année en année, le succès rencontré par cet échange franco-allemand ne se dément pas, bien au contraire ! La demande est tellement forte des deux côtés du Rhin qu’il s’est élargi à Saint-Joseph aux élèves de 3e : « Vivement le prochain voyage en Allemagne ! », s’enthousiasme Clémence qui repart cette année. Pour cette élève de 4e, ce séjour avait tout d’un voyage initiatique, forcément riche en émotions : « Quand nous sommes arrivés à Radevormwald, le stress montait. Tout le monde se demandait quel correspondant nous allions avoir. Très vite, au bout de quelques jours, le bonheur remplaçait ce stress : ma famille d’accueil était géniale, les activités proposées par celle-ci et par les écoles [la Theodor Heuss Gymnasium et la Real Schule] étaient vraiment super ! »


L’accueil des familles allemandes est remarquable. C’est dire que l’approfondissement de la pratique linguistique ne constitue qu’un aspect, certes important, de cet échange franco-allemand. Les élèves sont confrontés à une autre culture, différente de la leur : Thomas, également en 4e, affirme avoir« découvert de nouvelles traditions, une nouvelle façon de vivre. J’aimerais avoir le même emploi du temps, car les élèves allemands n’avaient cours que le matin, bien que cela ne me déplaise pas de travailler l’après-midi ! ». De la confrontation des cultures naît un enrichissement personnel et collectif.

Le projet européen Comenius, développé entre l’Allemagne, la Suède et la France touche désormais à sa fin. Pour la dernière année sous cette forme, les élèves ont présenté leur patrie respective, tout en réalisant des travaux interdisciplinaires.
Le séjour en Allemagne a été également rythmé par deux visites importantes sur le plan culturel, celles de Münster et de Cologne (et leur traditionnel marché de Noël).


Au printemps 2011, les Allemands ont été à leur tour accueillis en France. Dans les deux pays, les échanges se terminent par une soirée festive, toujours très appréciée des élèves


La joie qui se lisait sur le visage des élèves est le plus beau témoignage de réussite de cet échange franco-allemand qui devrait retrouver, dans les années à venir, sa formule originelle, sans Comenius.

Régis Fraslin.

Image (L’échange avec Radevormwald)

 Les enseignants allemands, français et suédois du projet Comenius, à Cologne. Mmes Marie Delangre, Julie-Hélen Montalescot et Marie-Christine Tramhel accompagnaient les élèves de Saint-Joseph

Image (L’échange avec Radevormwald)

 Des élèves de 4e B à Münster

Image (L’échange avec Radevormwald)

Le groupe franco-allemand s’est reformé à Châteaubriant au printemps 2011